Via Integra

Fr Mark's progressive Anglo-Catholic take on European Christianity

  • This is my collection of material about the current state of the churches in Europe. I am interested in looking at how they are dealing with the pressing issues of our time: the issues of gay people and women in ministry/ leadership are particularly pressing at the moment, as is the area of declining church attendance.

    I would like to see how Europe's traditional religious institutions are coping with the new Europe currently being forged, in which public opinion and ethical attitudes are becoming inceasingly pan-European, and are evidently presenting a series of strong challenges for the churches.

France – the gay issue

Posted by Fr Mark on August 18, 2009

marianneAfter this “symbolic” (because not legally recognised) same-sex marriage near Rouen, the couple were blessed by a Protestant pastor.

 

From NouvelObs.com, 27.07.04:

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20040724.OBS3355/

Deux hommes ont été unis “symboliquement” samedi après-midi par le maire de Caudebec-lès-Elbeuf, près de Rouen, qui tenait à rester dans la légalité.

(photo Sipa)

Franck Duhamel, 32 ans, et Thierry Decambeaux, 40 ans, ont été mariés “symboliquement” samedi 24 juillet par le maire de Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Maritime), Noël Caru, qui tenait à rester dans la légalité en procédant à cette union homosexuelle.
Une trentaine de personnes, amis et parents des mariés, ont assisté à la cérémonie dans la mairie de Caudebec-lès-Elbeuf, devant laquelle s’étaient rassemblés des dizaines de badauds et quelques adversaires de l’homophobie.
Le précédent du mariage de Bègles, le 5 juin, par Noël Mamère a été souvent évoqué. M. Caru, qui “n’appartient à aucun parti politique”, a souligné qu’il ne partageait pas “la vision de la démocratie de M. Mamère” et qu'”a contrario de M. Mamère, l’ensemble de notre bureau municipal a accepté cette cérémonie”.
Pour lui assurer un “caractère symbolique et non officiel”, il ne portait pas l’écharpe tricolore et l’union n’a pas été inscrite sur le registre de l’Etat civil.
Le maire a voulu rester dans la légalité, car “comment puis-je demander à mes habitants de respecter la loi si je ne la respecte pas”.

Mariés en noir

Cependant, il s’est déclaré partisan de la légalisation du mariage homosexuel: “les homosexuels sont des citoyens à part entière et nous devons reconnaître leur amour, cela sous-entend qu’ils puissent se marier”.
Il a émis l’espoir de retrouver Thierry et Franck “pour célébrer un vrai mariage”.
Les mariés étaient tous les deux en noir, “pas comme à Bègles”, a souligné Franck Duhamel, “car nous nous considérons comme un couple d’hommes”.
Ils étaient, ainsi que leurs familles, très émus lorsque le maire, “au nom des valeurs républicaines de liberté d’égalité et de fraternité”, les a déclarés “solennellement unis”.
Un mariage religieux, assuré par la pasteur Caroline Blanco du centre du Christ libérateur, a ensuite eu lieu en privé.
Mardi 27 juillet, la première chambre civile du tribunal de grande instance de Bordeaux rendra son jugement sur la validité du mariage célébré à Bègles.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: